Un usurier belge arrêté à Phuket

Phuket-

Un Belge de 63 ans a été interpellé pour des opérations de prêt illégales. Le suspect, identifié comme M. Philippe Camille G. Olivier, a été arrêté à sa résidence de Soi Mangosteen, Rawai, suite à l'émission d'un mandat de perquisition par le tribunal provincial de Phuket le 24 mai 2024.

M. Olivier est accusé d'avoir exploité un prêteur sur gages non autorisé, d'avoir exercé une activité de prêt personnel sans permis et d'avoir imposé des taux d'intérêt dépassant la limite légale. Les autorités ont confisqué 13 motos et 15 cartes d'identité de débiteur en sa possession. Il est actuellement détenu au commissariat de Chalong.

Au cours de l'interrogatoire, M. Olivier a admis que les motos saisies étaient des garanties d'emprunteurs qui avaient reçu des prêts allant de 5,000 10,000 à 10 20 bahts par véhicule, avec des taux d'intérêt compris entre 1.25 et XNUMX pour cent par mois, soit nettement au-dessus du plafond légal de XNUMX pour cent par mois selon Thai. loi. Les transactions ont été organisées de manière informelle via Facebook Messenger, sans aucun contrat formel.

Cette arrestation fait suite à une récente répression contre les pratiques de prêt prédatrices, qui a pris de l'ampleur après une agression présumée par un usurier contre un propriétaire de restaurant local à Sri Sunthorn. La police n'a indiqué aucun lien entre M. Olivier et l'agression susmentionnée.

Inscrivez-vous
Goongnang Suksawat
Goong Nang est un traducteur de presse qui a travaillé professionnellement pour plusieurs agences de presse en Thaïlande pendant de nombreuses années et a travaillé avec The Pattaya News pendant cinq ans. Se spécialise principalement dans les informations locales sur Phuket, Pattaya, ainsi que dans certaines informations nationales, en mettant l'accent sur la traduction du thaï vers l'anglais et en travaillant comme intermédiaire entre les journalistes et les écrivains anglophones. Originaire de Nakhon Si Thammarat, mais vit à Phuket et Krabi, sauf lors des déplacements entre les trois.