Le Cabinet approuve un visa CEE de 10 ans et stimule l'agriculture

COMMUNIQUÉ DE PRESSE:

Le Cabinet, lors de sa retraite régionale hier (14 mai) dans la province de Petchaburi, a approuvé un nouveau visa de 10 ans pour attirer des cadres et des experts dans le Corridor économique oriental (CEE), dans le cadre des efforts visant à renforcer les industries ciblées du pays.

Annoncé par le porte-parole adjoint du gouvernement, Rudklao Intawong Suwankiri, le visa CEE est conçu pour renforcer le rôle du corridor en tant que zone économique clé en faisant appel à des spécialistes dans divers domaines. Le visa, qui permet de multiples entrées et sorties, s'aligne sur la durée du contrat de travail d'un individu, accordant initialement un séjour de cinq ans. Le visa CEE est segmenté en quatre catégories, notamment les spécialistes, les cadres, les professionnels, ainsi que leurs conjoints et personnes à charge. Parallèlement au visa, les spécialistes éligibles travaillant dans la CEE bénéficieront d'un taux réduit d'impôt sur le revenu des personnes physiques de 17 %, une réduction considérable par rapport au taux progressif le plus élevé du pays de 35 %.

Au cours de la réunion, le Premier ministre Srettha Thavisin a également demandé au ministère de l'Agriculture et des Coopératives d'élaborer un plan global visant à moderniser les infrastructures agricoles. La directive soutient l'ambition de la Thaïlande de devenir un leader régional en matière de production agricole et alimentaire, avec pour objectif de tripler les revenus des agriculteurs. La stratégie d'amélioration comprend l'avancement de la génétique végétale, l'amélioration de la gestion de l'eau, la promotion de l'analyse des sols et la promotion d'une utilisation efficace des engrais.

Des mesures supplémentaires ont porté sur l’exploitation de la technologie satellitaire pour lutter contre les brûlages agricoles et le développement de souches de manioc résistantes aux maladies. Le gouvernement fait également pression pour la croissance de cultures à haut revenu telles que le café et le cacao afin de réduire le brûlage dans les zones d'altitude. La Thaïlande a conclu un accord avec l'Arabie saoudite pour favoriser la coopération agricole, affirmant son engagement à faire progresser les pratiques agricoles et à contribuer à la sécurité alimentaire mondiale. Ces plans et partenariats devraient être finalisés et mis en œuvre d’ici juin, suite aux annonces détaillées du ministère responsable.

Ce qui précède est un communiqué de presse du département des relations publiques du gouvernement thaïlandais.

Inscrivez-vous
Goongnang Suksawat
Goong Nang est un traducteur de presse qui a travaillé professionnellement pour plusieurs agences de presse en Thaïlande pendant de nombreuses années et travaille avec The Pattaya News depuis plus de quatre ans. Se spécialise principalement dans les informations locales sur Phuket, Pattaya, ainsi que dans certaines informations nationales, en mettant l'accent sur la traduction du thaï vers l'anglais et en travaillant comme intermédiaire entre les journalistes et les écrivains anglophones. Originaire de Nakhon Si Thammarat, mais vit à Phuket et Krabi, sauf lors des déplacements entre les trois.