Le gouvernement thaïlandais débat de la publicité sur l'alcool et des heures de vente

National-

Le 10 janvier 2024, M. Thaophiphob Limchitrakorn, député de Bangkok du parti Move Forward, a proposé de réexaminer un projet de loi plus strict sur le contrôle de l'alcool concernant la publicité des produits alcoolisés lors d'une récente réunion parlementaire.

Trois projets de loi sur le contrôle des boissons alcoolisées ont été débattus, dont deux projets émanant du secteur public et celui de M. Thaophiphob Limchitrakorn, député de Bangkok du parti Move Forward.

Le premier projet, intitulé Article 32 sur la publicité et soutenu par divers groupes anti-alcool, renforcerait les règles actuelles et modifierait la loi. interdire complètement l'utilisation de logos ressemblant à des logos de boissons alcoolisées sur les boissons gazeuses, l'eau et autres boissons. Cela signifie que la publicité pour certaines marques de boissons non alcoolisées, comme les sodas et l'eau, avec des logos ressemblant à des boissons alcoolisées, serait considérée comme une infraction, a déclaré Thaophiphob.

À titre d’exemple, si ce projet de loi était adopté, Chang ou Singha, etc. ne pourraient pas utiliser le même logo que celui utilisé pour les produits alcoolisés sur des produits non alcoolisés pour annoncer ou sponsoriser des événements.

Thaophiphob a suggéré une alternative dans le deuxième projet, autorisant la publicité mais dans des limites raisonnables, visant à répondre aux préoccupations des individus ordinaires qui devraient être autorisés à publier ou à annoncer de la bière sans risquer une peine d'emprisonnement ou une amende de 50,000 XNUMX bahts, simplement pour avoir publié une photo de bière. sur les médias sociaux.

L'amende actuelle pour la publicité de produits alcoolisés par des particuliers est plus élevée que l'amende pour conduite en état d'ébriété, a fait remarquer Thaophiphob. Il a également souligné que si le marché des alcools tels que la bière artisanale était davantage ouvert, comme des propositions sont en cours, comment l'une des nouvelles petites startups pourrait-elle parler de ses produits à des clients adultes légaux si elle n'était même pas autorisée à publier un seul message à ce sujet.

Thaophipob a également proposé dans le deuxième projet de lever l'interdiction de vendre de l'alcool pendant certaines périodes en Thaïlande. Dans certains pays, la limitation des heures de vente n’est pas liée au contrôle des boissons alcoolisées ; cela se traduit par une consommation accrue et une ivresse, a déclaré Thaophiphob. À titre d’exemple, cela supprimerait l’interdiction très impopulaire de vendre de l’alcool entre 2 heures et 5 heures.

Cependant, lors de la réunion parlementaire, il n'a pas été question d'une éventuelle levée de l'interdiction de vendre de l'alcool lors des fêtes religieuses, a noté le TPN.

Après avoir permis aux députés d'exprimer leurs opinions, la majorité a accepté d'assouplir la rigueur du contrôle des boissons alcoolisées. La réunion s'est accordée par 257 voix pour, 156 contre et 7 abstentions, décidant de renvoyer le projet de loi sur le contrôle de l'alcool au Cabinet pour un examen plus approfondi dans les 60 jours avant de le présenter à un autre vote parlementaire.

Bien que le projet soit encore au stade de proposition, c'est un bon signe pour ceux qui espèrent que les règles en matière de publicité pour l'alcool seront assouplies et que certaines périodes d'interdiction de vente d'alcool seront levées.

Cet article a été initialement publié sur notre site Web partenaire The Pattaya News.

Kittisak Phalaharn
Kittisak a une passion pour les sorties, même si cela sera difficile, il voyagera avec un style aventureux. Quant à ses intérêts pour la fantasy, les genres policiers dans les romans et les livres de sciences du sport font partie de son âme. Il travaille pour Pattaya News en tant que dernier écrivain.