Le Comité national thaïlandais de politique sur les boissons alcoolisées souhaite que les zones de dégrise et les alcootests soient utilisés pour les ouvertures des bars à 4 heures du matin

National -

Les lieux de divertissement qui doivent rester ouverts jusqu'à 4 heures du matin, conformément à la politique du gouvernement thaïlandais, ont reçu l'ordre de mettre en place des zones de dégrisement pour empêcher les clients de rentrer chez eux ivres.

L'annonce a été faite par le Comité national de politique sur les boissons alcoolisées, présidé par le vice-Premier ministre Phumtham Wechayachai, samedi 9 décembre.

Santi Promphat, vice-ministre de la Santé publique, a annoncé après la réunion du comité que les bars et les discothèques doivent strictement respecter les règles et réglementations lorsqu'ils sont autorisés à fonctionner jusqu'à 4 heures du matin, à partir du 15 décembre, afin d'assurer la sécurité des clients et de minimiser les incidents liés à l'alcool. .

Les lieux de divertissement situés dans les zones légales de Phuket, Chiang Mai, Chonburi, Bangkok et Surat Thani (uniquement à Koh Samui) bénéficieront de ce privilège, qui s'applique également aux hôtels du pays.

Santi a souligné que les opérateurs doivent spécifiquement suivre la loi sur les lieux de divertissement et l'article 29 de la loi sur le contrôle des boissons alcoolisées, qui empêchent les lieux nocturnes de vendre des boissons alcoolisées aux personnes de moins de 20 ans.

Il a ajouté que les exploitants des sites seront tenus de procéder à des alcootests sur les clients. Si le taux d'alcool des clients dépasse la limite légale de 50 milligrammes par décilitre, ils devront se reposer dans les zones mises à disposition par les lieux jusqu'à ce qu'ils soient suffisamment sobres pour rentrer chez eux.

Dans le cas où un client refuse de se reposer et présente un taux d'alcoolémie supérieur à la limite légale, les exploitants du bar doivent contacter les amis ou les proches du client ou héler les transports en commun pour organiser leur transport aux frais du client.

Les agences concernées collecteront des données pour évaluer l’impact des heures d’ouverture prolongées.

TPN Media note qu'il n'est pas clair comment ce plan devrait être appliqué et que de nombreux propriétaires d'entreprises de lieux de divertissement ont déjà soulevé de nombreux problèmes, notamment logistiques, avec l'alcootest de chaque client quittant un lieu ainsi que celui qui serait responsable du paiement de l'équipement. et que faire si un client refuse le test.
-=-=-=-=-=-=-=–=-=-=-=-=-=-=-=
Cet article a été initialement publié sur notre site Web partenaire The Pattaya News.

Adam Jud
M. Adam Judd est copropriétaire de TPN media depuis décembre 2017. Il est originaire de Washington DC, en Amérique. Il a une formation en ressources humaines et en opérations et écrit sur l'actualité et la Thaïlande depuis une décennie maintenant. Il vit à Pattaya depuis environ neuf ans en tant que résident à temps plein, est bien connu localement et visite le pays en tant que visiteur régulier depuis plus d'une décennie. Ses coordonnées complètes, y compris les coordonnées du bureau, se trouvent sur notre page Contactez-nous ci-dessous. Histoires s'il vous plaît e-mail [email protected] À propos de nous : https://thephuketexpress.com/about-us/ Contactez-nous : https://thephuketexpress.com/contact-us/