D'autres otages thaïlandais libérés sur fond de tensions à Gaza

COMMUNIQUÉ DE PRESSE:

BANGKOK (NNT) – Le ministère thaïlandais des Affaires étrangères (MAE) fait avancer les négociations pour la libération de neuf otages thaïlandais détenus par le Hamas suite à la récente libération de six travailleurs thaïlandais qui doivent rentrer en Thaïlande le 4 décembre.

Le ministre des Affaires étrangères Parnpree Bahiddha-Nukara a fait part de ses inquiétudes quant à la fin du cessez-le-feu dans la bande de Gaza, ce qui pourrait entraver de nouvelles libérations. Le ministère des Affaires étrangères a appelé à une reprise des négociations et à une prolongation de la trêve pour faciliter l'aide humanitaire et éviter de nouvelles pertes.

Les six travailleurs thaïlandais libérés devraient arriver à l'aéroport de Suvarnabhumi aujourd'hui, comme l'a annoncé la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Kanchana Patarachoke. Les rapatriés sont Pattanayut Tonsokree, Owat Suriya, Paiboon Ratnil, Kong Saelao, Chakraphan Sikhena et Chalermchai Saengkaew.

L'armée israélienne a indiqué que le Hamas détient actuellement 139 otages, dont huit Thaïlandais. Le 30 novembre, 17 otages thaïlandais ont été reconduits d'Israël par le ministre Parnpree.

Ces rapatriés devraient recevoir une compensation des autorités israéliennes, qui comprend une carte de paiement de 10,000 94,526 shekels (environ 6,900 15,000 bahts) et six mois d'assistance mensuelle de XNUMX XNUMX shekels. Ils recevront également XNUMX XNUMX bahts d'un fonds du gouvernement thaïlandais pour les travailleurs étrangers.

Goongnang Suksawat
Goong Nang est un traducteur de presse qui a travaillé professionnellement pour plusieurs agences de presse en Thaïlande pendant de nombreuses années et travaille avec The Pattaya News depuis plus de quatre ans. Se spécialise principalement dans les informations locales sur Phuket, Pattaya, ainsi que dans certaines informations nationales, en mettant l'accent sur la traduction du thaï vers l'anglais et en travaillant comme intermédiaire entre les journalistes et les écrivains anglophones. Originaire de Nakhon Si Thammarat, mais vit à Phuket et Krabi, sauf lors des déplacements entre les trois.