Le premier vice-président démis de ses fonctions suite au remaniement du parti

COMMUNIQUÉ DE PRESSE:

BANGKOK (NNT) – Le premier vice-président de la Chambre, Padipat Suntiphada, a été démis du parti Move Forward, une décision qui permet au chef du parti nouvellement élu d'être choisi comme chef de l'opposition tandis que le vice-président de la Chambre peut continuer à exercer ses fonctions à la Chambre des représentants.

Le parti Move Forward a annoncé le retrait du député de Phitsanulok du parti le 28 septembre, déclarant que la décision était le résultat d'une discussion entre le MFP et le vice-président de la Chambre.

En vertu de l'article 106 de la Constitution, le chef de l'opposition est choisi parmi le plus grand parti non gouvernemental. Les membres de ce parti ne sont pas autorisés à exercer les fonctions de ministre, de président de la Chambre ou de vice-président. Si Padipat est toujours membre du MFP, le nouveau chef du parti, Chaithawat Tulathon, ne pourra pas devenir chef de l'opposition, même si le parti détient le plus de sièges à la Chambre.

Le vice-président de la Chambre devra trouver un nouveau parti dans les 30 jours pour conserver son poste de vice-président de la Chambre et de député au Parlement.

Ce qui précède est un communiqué de presse du département des relations publiques du gouvernement thaïlandais.

Tanakorn Panyadée
Le dernier traducteur de nouvelles locales à The Pattaya News. Aim est un jeune de vingt-deux ans qui vit et étudie actuellement sa dernière année d'université à Bangkok. Intéressé par la traduction anglaise, la narration et l'entrepreneuriat, il croit que le travail acharné est un élément indispensable de tout succès dans ce monde.