La police thaïlandaise réprime les stations qui assistent les centres d'appels illégaux

COMMUNIQUÉ DE PRESSE:

La police royale thaïlandaise et la Commission nationale de la radiodiffusion et des télécommunications (NBTC) sévissent contre les antennes de communication non autorisées qui ont permis aux gangs des centres d'appels de l'autre côté de la frontière d'utiliser les services de téléphonie mobile et Internet thaïlandais.

Le commissaire adjoint de la police Pol Gen Torsak Sukvimol a dirigé des policiers lors d'une inspection des stations de radiocommunication non autorisées dans le district d'Aranyaprathet de la province de Sa Kaeo. Les autorités ont également inspecté les stations autorisées qui enfreignaient les conditions qui leur étaient imposées, par exemple en dirigeant des émetteurs radio vers le Cambodge. Au total, 27 stations de communication ont été inspectées.

Cette décision a été prise en réponse aux enquêteurs ayant découvert que la plupart des gangs de centres d'appels opéraient à partir de la frontière entre la Thaïlande et le Cambodge et utilisaient la connectivité téléphonique et Internet depuis la Thaïlande.

Quatre des stations inspectées ont été réputées avoir mis en place des opérations sans autorisation. Leurs antennes radio ont également été retrouvées tournées vers le Cambodge. Les fonctionnaires ont démonté et saisi le matériel impliqué dans les activités et poursuivent les poursuites contre les personnes impliquées.

23 des stations inspectées avaient des licences mais les panneaux sectoriels de leurs antennes étaient tournés vers le Cambodge. Les titulaires de licence ont reçu l'ordre de rectifier rapidement la configuration de leurs antennes, soit en les retirant, soit en tournant les panneaux de secteur dans une direction qui n'entraînerait pas la diffusion de signaux en dehors de la Thaïlande.

Pol. Le général Torsak a rappelé au public que les criminels ajustaient constamment leurs méthodes pour extraire des informations des victimes. Très souvent, les escrocs font référence à des agences d'État lorsqu'ils contactent des victimes potentielles, dans le but de paraître plus crédibles. Ceux qui ne sont pas sûrs des appels prétendument passés par des agences publiques doivent se renseigner directement auprès des agences ou appeler le numéro d'assistance téléphonique 1441.

Ce qui précède est un communiqué de presse du département des relations publiques du gouvernement thaïlandais.

Inscrivez-vous
Goongnang Suksawat
Goong Nang est un traducteur de presse qui a travaillé professionnellement pour plusieurs agences de presse en Thaïlande pendant de nombreuses années et travaille avec The Pattaya News depuis plus de quatre ans. Se spécialise principalement dans les informations locales sur Phuket, Pattaya, ainsi que dans certaines informations nationales, en mettant l'accent sur la traduction du thaï vers l'anglais et en travaillant comme intermédiaire entre les journalistes et les écrivains anglophones. Originaire de Nakhon Si Thammarat, mais vit à Phuket et Krabi, sauf lors des déplacements entre les trois.