Dix morts, 118 blessés, 200 familles souffrent après l'explosion d'un entrepôt de feux d'artifice à Narathiwat

Narathiwat –

Au moins dix personnes sont mortes, 118 personnes ont été blessées et plus de 200 familles ont souffert, dont beaucoup avec leurs maisons détruites, après l'explosion d'un entrepôt de feux d'artifice dans le district de Su-Ngai Kolok samedi en fin d'après-midi (29 juilletth).

Le gouverneur de Narathiwat, M. Sanan Pongaksorn, a déclaré aux médias thaïlandais : « Au moins dix personnes ont été déclarées mortes, 118 personnes ont été blessées et plus de 200 familles ont souffert d'avoir été touchées par cette explosion massive. Il y a des gens coincés dans des maisons et des bâtiments effondrés qui attendent de l'aide.

Le chef du district de Su-Ngai Kolok, M. Anirut Bua-Onn, a ajouté : « L'explosion a endommagé et détruit plus de 500 mètres de rayon près de l'entrepôt de feux d'artifice. Cette zone est un marché populaire et un quartier résidentiel, c'est pourquoi le niveau de destruction était si élevé. La police de Mu Noa recueille des preuves et enquête sur l'incident. ”

La cause de l'incident n'est toujours pas claire et il n'est pas non plus clair si l'entrepôt était autorisé et entièrement légal pour stocker des feux d'artifice dans une zone densément peuplée.

Il s'agit d'une histoire en développement et plus de détails peuvent être publiés au fur et à mesure qu'ils sont clarifiés par les autorités compétentes.

S'inscrire
Goongnang Suksawat
Goong Nang est un traducteur de presse qui a travaillé professionnellement pour plusieurs agences de presse en Thaïlande pendant de nombreuses années et travaille avec The Pattaya News depuis plus de quatre ans. Se spécialise principalement dans les informations locales sur Phuket, Pattaya, ainsi que dans certaines informations nationales, en mettant l'accent sur la traduction du thaï vers l'anglais et en travaillant comme intermédiaire entre les journalistes et les écrivains anglophones. Originaire de Nakhon Si Thammarat, mais vit à Phuket et Krabi, sauf lors des déplacements entre les trois.