Le gouvernement royal thaïlandais, le HCR et l'UNICEF unissent leurs forces pour accélérer les progrès visant à mettre fin à l'apatridie des enfants

COMMUNIQUÉ DE PRESSE:

BANGKOK, le 31 mai 2023 - Lors d'un séminaire organisé par le ministère des Affaires étrangères, le ministère de l'Intérieur, le HCR et l'UNICEF à Bangkok, des responsables du gouvernement, des organisations de la société civile et des agences des Nations Unies se sont réunis pour renforcer leurs efforts visant à mettre fin à l'apatridie des enfants en Thaïlande. Le séminaire, qui s'inscrit dans le cadre de la Stratégie conjointe HCR-UNICEF pour lutter contre l'apatridie des enfants, vise à examiner les progrès réalisés en Thaïlande tout en soulignant les défis et en identifiant des solutions et des domaines pour une meilleure collaboration entre les acteurs clés.

La Thaïlande a fait des progrès dans la législation et la politique de lutte contre l'apatridie au cours des dernières décennies. Pourtant, « Résoudre l'apatridie des enfants en Thaïlande reste un travail en cours », a déclaré le Représentant du HCR, Giuseppe de Vincentiis. « Nous saluons l'engagement du RTG à mettre fin à l'apatridie chez les enfants. Le HCR continuera d'aider le gouvernement et les parties prenantes à tirer parti des progrès accomplis et à envisager de prendre de nouvelles promesses pour lutter contre l'apatridie lors du Forum mondial sur les réfugiés de cette année.

« Chaque enfant a droit à une nationalité ou à un statut juridique », a déclaré Kyungsun Kim, Représentant de l'UNICEF pour la Thaïlande. « Il s'agit d'un droit fondamental et de la première porte qui permet aux enfants de jouir d'autres droits fondamentaux, notamment le droit à la survie, à l'éducation, à la protection et à une participation significative. Sans nationalité et/ou statut juridique, il est extrêmement difficile pour un enfant de mener une vie de qualité et de s'assurer un avenir radieux.

Le gouvernement royal thaïlandais a approuvé la campagne #IBelong du HCR pour mettre fin à l'apatridie d'ici 2024 et s'est engagé à fournir une voie d'accès à un statut juridique ou à la nationalité pour les apatrides, y compris les enfants, et à améliorer leur accès à l'éducation, aux services sociaux et à leur protection. Depuis 2015, plus de 63,000 XNUMX apatrides enregistrés ont acquis la nationalité thaïlandaise. 

En vertu de la loi thaïlandaise, tout enfant né en Thaïlande peut s'enregistrer à la naissance et obtenir un certificat de naissance ainsi que fréquenter les écoles et accéder aux services de santé même s'il n'a pas de statut légal ou de document.s

Eksiri Pintaruji, directeur général du Département des organisations internationales, ministère des Affaires étrangères a déclaré : « Cet événement marquant offre non seulement l'occasion de réfléchir aux progrès réalisés dans la lutte contre l'apatridie des enfants, mais nous aidera à affiner et à accélérer nos efforts pour résoudre de manière globale l'apatridie chez les enfants en Thaïlande. Le gouvernement royal thaïlandais profite de cette occasion pour aider à redoubler d'efforts, en collaboration avec les agences des Nations Unies et les organisations non gouvernementales, pour lutter contre l'apatridie des enfants en Thaïlande.  

À propos 

Le HCR, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, a pour mandat de diriger et de coordonner l'action internationale visant à protéger les personnes contraintes de fuir leur foyer en raison des conflits et des persécutions. En outre, l'agence est mandatée par l'Assemblée générale des Nations Unies pour identifier et protéger les apatrides 
personnes et pour prévenir et réduire l'apatridie. Son objectif est de protéger les droits et le bien-être des personnes déplacées de force et des apatrides.  

En Thaïlande, le HCR travaille en étroite collaboration avec le gouvernement royal thaïlandais pour soutenir les efforts de prévention et de réduction de l'apatridie. Le travail comprend le plaidoyer et le soutien technique pour la réforme des lois et des politiques, les initiatives de renforcement des capacités et le soutien au RTG pour mettre en œuvre les engagements qu'il a pris dans le cadre de la campagne mondiale #IBelong pour mettre fin à l'apatridie.

En outre, le HCR travaille avec une ONG partenaire Adventist Development and Relief Agency (ADRA) depuis 2015, pour soutenir les autorités thaïlandaises dans la mise en œuvre des procédures d'enregistrement civil et de nationalité en fournissant une assistance juridique aux apatrides et en sensibilisant les communautés affectées à Chiang Rai. Districts de Mae Fah Luang, Mae Chan et Mae Sai. Le projet a impliqué des responsables gouvernementaux au niveau du district, des directeurs d'école, des dirigeants communautaires ainsi que la société civile locale, qui ont également travaillé sur la question de l'apatridie. Depuis 2015, plus de 50,000 XNUMX apatrides ont reçu une assistance juridique du HCR et de son partenaire ADRA.  

A propos de l'UNICEF 

L'UNICEF a pour mandat de plaider en faveur de la protection des droits des enfants, d'aider à répondre à leurs besoins fondamentaux et d'élargir leurs possibilités d'atteindre leur plein potentiel. Son engagement est d'assurer une protection particulière aux enfants les plus défavorisés – victimes de la guerre, des catastrophes, de l'extrême pauvreté, de toutes les formes de violence et d'exploitation, et ceux en situation de handicap.

En Thaïlande, l'UNICEF et La faculté de droit de l'Université de Chiangmai, avec le soutien de l'Union européenne, a mené une étude "Invisible Life : 48 ans de la situation des enfants apatrides en Thaïlande (1972-2020) », qui donne un aperçu et une analyse des obstacles à l'obtention d'un statut juridique et de la nationalité pour les enfants apatrides en Thaïlande. Les résultats ont montré que la Thaïlande doit se concentrer sur la traduction des politiques en pratique afin d'éradiquer l'apatridie des enfants. Cela comprend la mise en place de procédures, d'étapes et de directives claires ainsi que le renforcement des capacités du personnel et l'allocation de davantage de ressources financières et humaines au niveau opérationnel. 

En 2022, l'UNICEF, en partenariat avec Terre Des Hommes Allemagne et le Réseau de protection des enfants apatrides, a lancé des unités mobiles d'enregistrement à l'état civil où des volontaires se sont rendus dans les écoles du nord de la Thaïlande pour faciliter le processus d'enregistrement des enfants apatrides et des enfants sans statut légal. À ce jour, l'unité mobile a atteint 22,000 XNUMX enfants G-code.

###

POUR PLUS D'INFORMATIONS S'IL VOUS PLAÎT CONTACTER:

Morgane Roussel-Hemery, Chargée de Relations Extérieures Associée

HCR Thaïlande 

+66 81 140 4353 

[email protected] 

Nattha Keenapan, agente de communication

UNICEF Thaïlande

086 616 7555

[email protected] 

-=-=-=-=-=-=-=–=-=-=-=-=-=-=-=

N'oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter et recevez toutes nos actualités dans un e-mail quotidien sans spam Cliquez ici ! OU, entrez votre e-mail ci-dessous!

Aidez à soutenir le Phuket Express en 2023 !

Inscrivez-vous
Goongnang Suksawat
Goong Nang est un traducteur de presse qui a travaillé professionnellement pour plusieurs agences de presse en Thaïlande pendant de nombreuses années et travaille avec The Pattaya News depuis plus de quatre ans. Se spécialise principalement dans les informations locales sur Phuket, Pattaya, ainsi que dans certaines informations nationales, en mettant l'accent sur la traduction du thaï vers l'anglais et en travaillant comme intermédiaire entre les journalistes et les écrivains anglophones. Originaire de Nakhon Si Thammarat, mais vit à Phuket et Krabi, sauf lors des déplacements entre les trois.