Selon le ministère thaïlandais de l'énergie, les heures d'ouverture des bars, des centres commerciaux et de nombreux autres lieux pourraient être réduites pour économiser l'électricité.

National -

Le ministère thaïlandais de l'énergie envisage de mandater avec force une campagne d'économie d'électricité pour les ménages et les entreprises telles que les centres commerciaux, les stations-service ou les lieux de vie nocturne, afin de lutter contre la hausse des prix du gaz naturel liquéfié (GNL) utilisé dans la production d'électricité nationale.

Les prix du GNL pourraient continuer à augmenter en hiver en raison de la guerre russo-ukrainienne, de la dépréciation du baht et de la demande accrue d'énergie en Europe, a déclaré Kulit Sombatsir, secrétaire permanent du ministère de l'Énergie.

Si les prix du GNL grimpent à 50 dollars par million métrique d'unité thermique britannique (MMBTU) pendant plus de deux semaines consécutives, la campagne d'économie d'électricité, qui est généralement adoptée volontairement par les gens, deviendra obligatoire, a déclaré Kulit.

Cette décision a été approuvée lundi par le Conseil national de la politique énergétique (NEPC) présidé par le Premier ministre général Prayut Chan-o-cha.

Si les mesures volontaires deviennent un mandat, les entreprises telles que les centres commerciaux, les stations-service, les bars ou les discothèques pourraient être invitées à fermer tôt, bien que les heures ou les lieux exacts n'aient pas encore été annoncés.

 

Cette mesure s'applique également à l'éclairage inutile, comme les grands panneaux d'affichage éclairés, ainsi qu'aux climatiseurs dans les bâtiments qui pourraient devoir être ajustés à 27 degrés Celsius.

La possible réduction des heures d'ouverture des lieux de vie nocturne a déjà suscité une objection de Thanakorn Kuptajit, conseiller de la Thai Alcoholic Beverage Business Association, qui a déclaré que cette décision nuirait plutôt à la reprise de l'économie car la Thaïlande est en haute saison et extrêmement impopulaire auprès des touristes.

La version originale de cet article est apparue sur notre site Web partenaire, The Pattaya News, propriété de notre société mère TPN media.

-=-=-=-=-=-=-=-=-===-=-=-=–=–=–=–==-

Rejoignez la discussion dans notre groupe Facebook https://www.facebook.com/groups/438849630140035/ou dans les commentaires ci-dessous.

Inscrivez-vous
Tanakorn Panyadée
Le dernier traducteur de nouvelles locales à The Pattaya News. Aim est un jeune de vingt-deux ans qui vit et étudie actuellement sa dernière année d'université à Bangkok. Intéressé par la traduction anglaise, la narration et l'entrepreneuriat, il croit que le travail acharné est un élément indispensable de tout succès dans ce monde.