La fin du carême bouddhiste célèbre lundi en Thaïlande, la vente d'alcool est interdite pendant 24 heures dans tout le pays

Nationale -

Aujourd'hui, 10 octobre, marque la fin du carême bouddhique et la fin de la saison des pluies en Thaïlande.

La journée, qui est également observée comme une fête bouddhiste, a été reconnue comme la fin des retraites de trois mois pour les moines bouddhistes, ce qui leur permet de quitter le temple et de voyager pour diffuser les enseignements. après avoir séjourné dans les temples bouddhistes pendant le carême bouddhique depuis juillet.

Les bouddhistes thaïlandais faisaient traditionnellement du mérite dans les temples locaux ainsi que des offrandes aux moines pour célébrer la fête bouddhiste. Cinq préceptes bouddhistes majeurs sont également pratiqués au cours de la journée. Les moines mènent également le « Paravana » qui leur permet de prendre des résolutions et de demander pardon aux croyants pour toute offense commise pendant le carême.

วัน ออก พรรษา 2565/2022 ตรง กับ วัน ใด มี เหตุการณ์ สำคัญ และ หลัก ธรรม อะไร อะไร บ้าง

Comme pour les autres grands jours fériés bouddhistes, une interdiction de vente d'alcool dans les magasins et les restaurants est mise en place pendant 24 heures, ainsi que la fermeture de tous les pubs et bars du pays.

Une lourde amende de 10,000 XNUMX bahts ou une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à six mois ou les deux seront facturées à ceux qui ont violé.

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=–=–=–=–==-

Besoin d'une assurance Covid-19 pour votre prochain voyage en Thaïlande ? Cliquez ici.

Suivez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur LINE pour les alertes de rupture !

Inscrivez-vous
Non Meechukhun
National News Writer au Pattaya News de septembre 2020 à octobre 2022. Née et élevée à Bangkok, Nop aime raconter des histoires sur sa ville natale à travers ses mots et ses images. Son expérience éducative aux États-Unis et sa passion pour le journalisme ont façonné ses véritables intérêts pour la société, la politique, l'éducation, la culture et l'art.