Le pillage d'un hôtel à Samui a coûté plus de 14 millions de bahts, Big Joke va enquêter

PHOTO : MGR Onine

Île de Samui, Surat Thani –

Big Joke a ordonné de se précipiter sur une enquête après que des objets dans un hôtel de l'île de Samui ont été pillés, ce qui a coûté plus de 14 millions de bahts.

Mme Yommana Poonsawat a déposé un rapport auprès de la police de Bo Phut sur l'île de Samui la semaine dernière. La police a découvert que l'hôtel était loué par un investisseur suisse depuis 1990 pendant 30 ans. Mme Yommana, qui est la propriétaire du terrain, a récupéré le terrain et le bâtiment l'année dernière après la fin du contrat. Le nom de l'investisseur a été continuellement retenu par la police dans l'attente de l'enquête.

Yommana a embauché des gardes de sécurité pour patrouiller l'hôtel pendant un certain temps avant la fin du contrat des gardes de sécurité. Le mois dernier, elle a découvert que des fournitures et des articles d'hôtel avaient été perdus et retirés de la propriété sans sa permission.

La police thaïlandaise a trouvé plusieurs suspects qui seraient liés au précédent locataire. Neuf personnes ont été arrêtées, dont six Thaïlandais et trois ressortissants du Myanmar.

« Grosse blague », a déclaré le sous-commissaire de la police thaïlandaise Surachet Hakpal aux médias thaïlandais associés : « Certains objets volés ont été saisis après avoir été vendus. Le coût final des objets perdus est de 14,331,500 XNUMX XNUMX bahts. Tous les suspects doivent être rapidement arrêtés et les objets volés doivent être saisis dès que possible. »

De nombreux objets volés ont été vendus sur Facebook et les réseaux sociaux, le propriétaire prétendant être le propriétaire légitime, note le média TPN.

-=-=-=-=-=-=-=–=-=-=-=-=-=-=-=

N'oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter et recevez toutes nos actualités dans un e-mail quotidien sans spam Cliquez ici ! OU, entrez votre e-mail ci-dessous!

Aidez à soutenir le Phuket Express en 2022 !

Goong est un traducteur de nouvelles qui a travaillé professionnellement pour plusieurs agences de presse en Thaïlande pendant de nombreuses années et a travaillé avec The Pattaya News pendant trois ans. Se spécialise principalement dans les nouvelles locales pour Phuket, Pattaya et Chonburi, en mettant l'accent sur la traduction du thaï vers l'anglais et en travaillant comme intermédiaire entre les journalistes et les écrivains anglophones. Originaire de Nakhon Si Thammarat, mais vit à Phuket et Krabi sauf lors des trajets entre les trois.