Les sanctions thaïlandaises pour les infractions routières augmenteront à partir du 5 septembre

PHOTO :                                 

National -

La Thaïlande a finalement modifié l'archaïque et notoire loi sur la circulation terrestre avec de nouvelles sanctions pour excès de vitesse ou non-arrêt aux passages pour piétons passant de 1,000 4,000 bahts à 5 XNUMX, à compter du lundi XNUMX septembre prochain.

L'annonce de la loi modifiée sur la circulation terrestre a été faite par Pol. Le général Damrongsak Kittiprapat, chef adjoint de la police nationale et directeur du centre de gestion du trafic, hier 2 septembre, qui a mis en évidence les changements comme suit :

  • Les conducteurs coupables de conduite en état d'ébriété ne risquent pas plus d'un an de prison et/ou une amende de 5,000 20,000 à 50,000 100,000 bahts. Si les conducteurs répètent la même infraction dans les deux ans, les sanctions passeront à une amende de XNUMX XNUMX à XNUMX XNUMX bahts et à une peine de prison de deux ans. De plus, les récidivistes recevront toujours à la fois une amende et une peine de prison de la part du tribunal.
  • Les amendes pour les contrevenants au code de la route tels que la conduite rapide, le saut des feux rouges ou le non-arrêt aux passages pour piétons seront augmentées de 1,000 4,000 bahts maximum à XNUMX XNUMX bahts maximum.
  • Les amendes pour conduite en marche arrière, stationnement dans des zones réglementées et non port de casque passeront de 500 bahts à 2,000 XNUMX bahts.
  • Les conducteurs reconnus coupables d'avoir conduit sans se soucier de la sécurité et de la vie d'autrui encourent jusqu'à un an de prison et/ou une amende de 5,000 20,000 à 2,000 10,000 bahts. Les peines actuelles sont de trois mois de prison et/ou d'une amende de XNUMX XNUMX à XNUMX XNUMX bahts.

De plus, les sanctions pour les coureurs de rue, les organisateurs de courses de rue et les exploitants d'ateliers de modification de vélos ont également été ajustées comme suit :

  • Les motocyclistes qui se rassemblent avec plus de cinq personnes sont considérés comme tentant de faire courir illégalement des motos s'ils remplissent l'une des trois conditions suivantes : 1. avoir un rendez-vous préprogrammé pour courir 2. posséder une moto modifiée illégalement 3. montrer une intention de courir. Les sanctions pour les coureurs de rue sont une peine de prison pouvant aller jusqu'à trois mois et/ou une amende de 5,000 10,000 à XNUMX XNUMX bahts.
  • Les organisateurs de courses de rue seront passibles d'une peine de prison pouvant aller jusqu'à six mois et/ou d'une amende de 10,000 20,000 à XNUMX XNUMX bahts.
  • Les exploitants d'ateliers de modification de vélos seront passibles d'une peine de prison pouvant aller jusqu'à trois mois et/ou d'une amende de 5,000 10,000 à XNUMX XNUMX bahts.

La Loi sur la circulation terrestre modifiée entrera en vigueur le lundi 5 septembre.

-=-=-=-=-=-=-=-=-===-=-=-=–=–=–=–==-

Le dernier traducteur de nouvelles locales à The Pattaya News. Aim est un jeune de vingt-deux ans qui vit et étudie actuellement sa dernière année d'université à Bangkok. Intéressé par la traduction anglaise, la narration et l'entrepreneuriat, il croit que le travail acharné est un élément indispensable de tout succès dans ce monde.