Deux derniers cas de Monkeypox en Thaïlande et leurs contacts étroits sont désormais sous observation par les autorités, selon le ministère de la Santé publique

PHOTO : Ministère de la santé publique

Bangkok -

Le ministre de la Santé publique, Anutin Charnvirakul, a révélé lundi 29 août que le Département du contrôle des maladies avait suivi ses mesures pour surveiller les deux derniers cas de Monkeypox en Thaïlande et pour suivre leurs contrats à haut risque afin de prévenir la propagation nationale.

Le septième cas de Monkeypox a été confirmé dimanche comme étant une Thaïlandaise de 37 ans de Bangkok qui avait des antécédents d'activités sexuelles avec un étranger avant de présenter des symptômes suspects le 20 août. Elle a été confirmée infectée le vendredi 26 août. Trois de ses contacts étroits, dont l'étranger, ont été identifiés et placés sous surveillance médicale pendant 21 jours.

Anutin a en outre déclaré que la découverte d'un nouveau cas reflète des mesures efficaces de dépistage des patients de santé publique et le fait que la patiente ait cherché un traitement médical par elle-même à l'Institut des maladies infectieuses de Bamrasnaradura a également prouvé que les gens commençaient à mieux connaître la maladie et ses symptômes.

Pendant ce temps, le Département du contrôle des maladies poursuivrait ses enquêtes contre les contacts étroits et surveillerait leurs symptômes jusqu'au 11 septembre.

« Tous les sept cas de Monkeypox ont été principalement causés par des comportements à risque tels que changer de partenaire sexuel et avoir des activités sexuelles avec des inconnus. Nous essayons d'informer le public à ce sujet autant que possible et sur le fait que Monkeypox n'est pas effrayant. Si vous n'avez pas de comportements à risque en tant que tels, alors tout va bien. Et ce n'est pas une maladie grave, on peut la guérir », a ajouté le ministre.

La version originale de cet article est apparue sur notre site Web partenaire, The Pattaya News, propriété de notre société mère TPN media. 

M. Adam Judd est copropriétaire de TPN media depuis décembre 2017. Il est originaire de Washington DC, en Amérique. Il a une formation en ressources humaines et en opérations et écrit sur l'actualité et la Thaïlande depuis une décennie maintenant. Il vit à Pattaya depuis environ huit ans en tant que résident à temps plein, est bien connu localement et visite le pays en tant que visiteur régulier depuis plus d'une décennie. Ses coordonnées complètes, y compris les coordonnées du bureau, se trouvent sur notre page Contactez-nous ci-dessous. Histoires s'il vous plaît e-mail [email protected] À propos de nous : https://thephuketexpress.com/about-us/ Contactez-nous : https://thephuketexpress.com/contact-us/