Premier cas de monkeypox en Thaïlande, un Nigérian en séjour prolongé, qui aurait fui au Cambodge en nageant à travers la rivière Sa Kaeo

Sa Kaeo, Thaïlande-

Selon plusieurs autres médias thaïlandais et sources d'application de la loi, un homme étranger identifié comme le premier cas de monkeypox en Thaïlande s'est enfui illégalement au Cambodge par des voies naturelles.

Tout d'abord, rattrapez l'histoire d'hier impliquant l'homme étranger qui était en séjour prolongé depuis l'année dernière, ici.

L'homme de 27 ans originaire du Nigeria avait été retrouvé à Sa Kaeo, à la frontière cambodgienne, à partir de son signal de téléphone portable selon Anutin Charnvirakul, ministre de la Santé publique, qui a révélé l'information tard hier soir, le 22 juillet, au National Assemblée à Bangkok.

Le patient avait fui Phuket suite à sa confirmation positive de monkeypox d'un hôpital de Phuket. Il attendait les résultats de son test dans son appartement et ne s'est pas échappé d'un hôpital selon le Département de contrôle des maladies, ce qui est une pratique courante pour ces tests car l'homme les avait lui-même soumis.

Il n'était pas clair si l'homme avait fui parce qu'il était positif pour la variole du singe ou en raison de préoccupations concernant son statut juridique en raison d'un séjour prolongé, qu'il aurait passé depuis novembre de l'année dernière selon Royal Thai Immigration.

Suite aux déclarations de M. Anutin concernant l'homme retrouvé à la frontière cambodgienne à Sa Kaeo, plusieurs sources médiatiques affirment, sur la base des déclarations des forces de l'ordre thaïlandaises, que l'homme a traversé à la nage une rivière près de Ban Khlong Luek, au Cambodge, et a semblé se diriger vers Sihanoukville.

M. Anutin avait également déclaré que la Thaïlande informerait les autorités cambodgiennes de l'homme et travaillerait avec elles sur la situation.

Une conférence de presse censée donner plus de détails sur l'affaire est prévue plus tard dans la journée, le 23 juillet.

La version originale de cet article est apparue sur notre site Web partenaire, The Pattaya News, propriété de notre société mère TPN media.

-=-=-=-=-=-=-=–=-=-=-=-=-=-=-=

N'oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter et recevez toutes nos actualités dans un e-mail quotidien sans spam Cliquez ici ! OU, entrez votre e-mail ci-dessous!

Aidez à soutenir le Phuket Express en 2022 !

Goong est un traducteur de nouvelles qui a travaillé professionnellement pour plusieurs agences de presse en Thaïlande pendant de nombreuses années et a travaillé avec The Pattaya News pendant trois ans. Se spécialise principalement dans les nouvelles locales pour Phuket, Pattaya et Chonburi, en mettant l'accent sur la traduction du thaï vers l'anglais et en travaillant comme intermédiaire entre les journalistes et les écrivains anglophones. Originaire de Nakhon Si Thammarat, mais vit à Phuket et Krabi sauf lors des trajets entre les trois.