La Thaïlande demande aux gouverneurs provinciaux de renforcer le contrôle du cannabis

Thaïlande-

Le gouvernement thaïlandais continue d'édicter de nouvelles règles et réglementations suite à la légalisation du cannabis après sa dépénalisation le 9 juin.

Le projet de loi visant à contrôler le cannabis est toujours en cours de lecture à la Chambre et au Parlement et n'est pas encore terminé. Dans l'intervalle, la Thaïlande continue de recourir à des mesures disparates pour tenter de contrôler l'utilisation de la plante.

Jusqu'à présent, la plupart des mesures ont été pour la plupart sensées… restreindre l'utilisation de la drogue aux personnes de plus de vingt ans et aux femmes enceintes, interdire le cannabis dans les écoles et les installations militaires, interdire l'utilisation par les pilotes thaïlandais, obliger les entreprises à avertir les consommateurs si le cannabis est utilisé dans les aliments ou les boissons, l'interdiction de fumer en public en vertu des lois sur la nuisance, la restriction de la publicité en particulier aux jeunes, etc.

Aujourd'hui, le ministère de l'Intérieur a demandé à tous les gouverneurs provinciaux de renforcer les règles dans leurs provinces, y compris l'arrêt de l'utilisation récréative. La liste des règles est ci-dessous. TPN note, cependant, que l'utilisation techniquement récréative n'est pas illégale dans une maison privée si un adulte et bien que le gouvernement continue de dire que c'est à usage médical, seules les règles interdisant éventuellement l'utilisation récréative ne sont toujours pas promulguées. On ne sait pas non plus comment cela serait appliqué si l'utilisation récréative était légalement interdite. La police thaïlandaise a également déclaré récemment qu'à part appliquer des réglementations sur les nuisances pour une personne qui fume en public si une plainte appropriée est déposée, elle ne peut rien faire actuellement pour arrêter l'utilisation récréative par un adulte.

L'ordre a été émis par le secrétaire permanent du ministère de l'Intérieur, Suttipong Juljarern, le 30 juin et a été porté à l'attention de la presse hier, le 4 juillet.

• La marijuana et le chanvre ne peuvent pas être utilisés à des fins récréatives
• La vente ou la consommation d'aliments ou de boissons contenant du cannabis/chanvre n'est pas autorisée dans les complexes gouvernementaux.
• Les représentants du gouvernement ne peuvent pas consommer de marijuana ou de chanvre illégalement ou d'une manière susceptible de porter atteinte à l'image des représentants de l'État.
• Les gouverneurs, les bureaux provinciaux de santé publique et les autorités connexes doivent informer et sensibiliser le public à la culture et à la consommation de marijuana et de chanvre, comme le permet la loi.
• Les autorités locales doivent éduquer les gens sur les avantages et les dangers de la marijuana et du chanvre.
• Les autorités doivent inspecter les aliments, les boissons et les produits enrichis de cannabis/chanvre vendus dans leur région pour s'assurer que la quantité utilisée respecte les limites légales.

Cet article a été initialement publié sur notre site Web partenaire, The Pattaya News, propriété de notre société mère TPN media.

M. Adam Judd est copropriétaire de TPN media depuis décembre 2017. Il est originaire de Washington DC, en Amérique. Il a une formation en ressources humaines et en opérations et écrit sur l'actualité et la Thaïlande depuis une décennie maintenant. Il vit à Pattaya depuis environ huit ans en tant que résident à temps plein, est bien connu localement et visite le pays en tant que visiteur régulier depuis plus d'une décennie. Ses coordonnées complètes, y compris les coordonnées du bureau, se trouvent sur notre page Contactez-nous ci-dessous. Histoires s'il vous plaît e-mail [email protected] À propos de nous : https://thephuketexpress.com/about-us/ Contactez-nous : https://thephuketexpress.com/contact-us/